Actualités

5e appel: cinq nouvelles bourses attribuées

Imprimer cette page

4 February 2011

Le jury du Fonds pour le journalisme vient d’attribuer cinq bourses d’un montant de 3.000 à 13.800 € pour des enquêtes et des reportages destinés à la presse écrite quotidienne, à la presse magazine, à la radio et à la télévision.Pour ce 5e appel à projets, qui venait à échéance le 15 décembre 2010, les cinq membres du jury disposaient d’une enveloppe de 51.145 €. Ils ont reçu 21 projets à examiner, un record depuis le lancement du Fonds en septembre 2009. En moyenne, une dizaine de demandes arrivent chaque trimestre à l’AJP. Le montant global des aides demandées pour réaliser ces projets frôlait 225.700 €. Vu l’enveloppe disponible et la qualité des propositions, la sélection fut ardue et longuement débattue jusqu’à rallier l’unanimité.

Cette cinquième réunion de délibération depuis le lancement du Fonds fut aussi l’occasion pour les membres du jury – dont le mandat est bénévole et d’une durée de 2 ans – de dresser un bilan détaillé de leur travail d’évaluation et de sélection des projets soutenus. Chaque appel leur a permis d’affiner leur propre “jurisprudence”.

Ses grandes lignes de force

1) Le Fonds soutient la recherche journalistique approfondie, celle qui prend du temps, qui nécessite d’aller sur le terrain, de confronter, de vérifier, d’enquêter, d’interroger, et ce, dans un temps qui n’est pas celui de l’info en continu.

2) Le Fonds intervient peu dans le financement de moyens de productions (audiovisuels, graphiques, web ou autres). Les coûts financiers de chaque demande sont analysés en fonction de l’objectif de recherche et d’approfondissement du sujet proposé. Les estimations budgétaires fantaisistes ou surévaluées sont écartées.

3) Le Fonds n’est pas un substitut au financement de productions médiatiques par les éditeurs mais un complément et un encouragement. Le jury est conscient des coûts financiers inhérents à un travail journalistique de longue haleine mais il n’est ni éditeur, ni rédacteur en chef.

Quelle est l’implication financière du média d’information auquel sera destiné le projet? Y a-t-il rémunération du/ de la journaliste pour le travail fourni ? Le média prend-t-il en charge des moyens de production ou de montage ? Couvre-t-il une partie des frais, d’éventuelles assurances ou d’autres postes budgétaires nécessaires à la réalisation du reportage ?

Pour le jury, ce n’est qu’en maintenant ce cap et ces questionnements que le Fonds pour le journalisme pourra remplir ses missions:

– aider et soutenir des journalistes expérimentés ou débutants, indépendants ou salariés, qui veulent creuser une information de manière originale et inédite ;

– fournir au public de la Communauté française des enquêtes et des reportages riches et documentés ;

– sensibiliser les rédactions (tous médias d’information confondus) au journalisme d’enquête, au grand reportage et à l’investigation journalistique (tous sujets confondus).

De nouvelles sessions d’information sur le Fonds seront organisées en régions, dans les rédactions, ainsi que dans les maisons de la presse. L’objectif est aussi de susciter des candidatures de journalistes locaux et régionaux, dont les projets d’enquête dans leur zone de couverture sont peu nombreux sur la table du jury. “L’investigation et le reportage de fond, ce n’est pas forcément courir au bout du monde”, veut rappeler le jury.

Vous souhaitez organiser une session d’info sur le Fonds dans votre rédaction ? Vous aimeriez en savoir plus ? Contactez-nous : info@fondspourlejournalisme.be

Tags : , ,