Fiche projet

Europe, dead end

Imprimer cette page

Malte, l'écueil des migrants

LE PROJET

Depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, le nombre de migrants traversant la Méditerranée au péril de leur vie s’est multiplié. Si cette route migratoire existait déjà auparavant, elle est aujourd’hui synonyme de trafic d’êtres humains et de business lucratif pour les passeurs.
De ce côté de la mer, Malte. Les migrants ne désirent pas s’y rendre voire ignorent son existence mais une partie d’entre eux y échouent néanmoins. Depuis 2011, le pays a vu arriver sur son sol plus de 6000 migrants.

CARACTERISTIQUE

Malte, l'écueil des migrantsSur base de témoignages déjà récoltés en Belgique auprès de demandeurs d’asile (en attente ou ayant obtenu le sésame et vivant tant en Région wallonne qu’en Région flamande), les journalistes Mélanie Wenger et Damien Roulette ont remonté leur parcours, se sont rendus sur les lieux clés de leurs récits pour illustrer la réalité de la migration. Ce travail de recherche leur est apparu comme primordial dans une société européenne qui se replie sur elle-même et qui peine à venir en aide aux âmes qui s’échouent à nos portes. (Photos: Mélanie Wenger)

REVUE DE PRESSE

La Libre Belgique, jeudi 23 avril 2015 – Malte1, Malte 2, Malte 3
Notre Afrik, juin 2015