Fiche projet

La voie roumaine pour échapper au numerus clausus

Imprimer cette page

medorroumanie1

LE PROJET

Les étudiants en médecine sont dans une impasse en Belgique francophone. Concours, numerus clausus, numéro Inami, quotas… la vocation ne suffit plus. La réussite non plus. Alors, certains choisissent de quitter ce système basé sur la concurrence et la compétition. Direction : la Roumanie. En Transylvanie plus précisément, l’Université de Cluj-Napoca organise des cours de médecine… en français. Nombreux sont les Belges qui s’y inscrivent.

CARACTERISTIQUE

medorroumanie2Le journaliste Benjamin Moriamé a voulu savoir pourquoi, et comprendre comment s’articulera leur parcours scolaire et professionnel de ces jeunes. Il est donc allé à leur rencontre. Le minerval est bon marché. L’enseignement est réputé. Mais comment se passe le séjour là-bas ? L’ambiance ? Et les études ? Des questions se posent également sur l’avenir de ces médecins formés en français en Roumanie. Vont ils rentrer en Belgique ? Et pouvoir exercer comme médecins ? (Illustration: Pia Mélissa Laroche/Médor)

REVUE DE PRESSE

Médor, n°4, automne 2016
Lire l’article ici