Actualités

Les finalistes aux Daniel Pearl Awards sont connus

Imprimer cette page

28 September 2011

Le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), qui réunit une cinquantaine de professionnels à travers le monde, a publié la liste des sept enquêtes finalistes aux Daniel Pearl Awards 2011.

Ces “Awards”, qui récompensent des enquêtes journalistiques transfrontalières tous sujets et tous médias confondus, seront officiellement décernés à la mi-octobre à Kiev, dans le cadre de la Conférence mondiale des journalistes d’investigation.

Le Consortium, qui est basé aux États-Unis, a reçu 70 candidatures issues de 30 pays. Le jury a sélectionné sept investigations menées par des journalistes américains et étrangers.

Les sujets américains révélaient les conditions de travail d’ouvriers employés sur les bases US en Afghanistan et en Irak, des abus sexuels dans les rangs des volontaires des Peace Corps ou des trafics d’organes en lien avec l’Amérique latine. Deux sujets s’intéressent au crime organisé, au blanchiment d’argent et à l’esclavage sexuel en Europe de l’Est. Un groupe de journalistes africains figure parmi les finalistes pour une enquête sur les liens entre piraterie, économie et contrebande de pétrole.

Deux finalistes se verront décerner à Kiev un prix d’une valeur de 5.000 dollars. Les cinq autres seront récompensés d’un prix d’une valeur de 1.000 dollars.

Le jury était composé de cinq personnalités : Sheila Coronel (qui dirige le “Toni Stabile Center for investigative journalism” à l’Université Columbia, à New York) ; Manny Garcia (l’éditeur responsable du quotidien El Nuevo Herald, à Miami) ; Ginger Thompson (journaliste au New York Times) ; Margo Smit (directrice de la “Vereniging voor Onderzoeksjournalisten” en Flandre et aux Pays-Bas) et Bill Kovach (l’un des fondateur du Committee of Concerned Journalists, un groupe de réflexion qui réunit des professionnels de l’info aux Etats-Unis).

En savoir plus sur les finalistes (en anglais)

Tags : ,