Fiche projet

Les nouveaux travailleurs roumains et bulgares

Imprimer cette page

RoumBulg

LE PROJET

Au départ de l’enquête, une date clé : le 1er janvier 2014. A partir de ce moment, les Roumains et Bulgares ont accès tout à fait librement et légalement au marché du travail en Belgique. Dans tous les secteurs. Ces deux pays sont rentrés dans l’Union européenne en 2007 mais jusqu’à fin 2013, ils ne pouvaient légalement qu’occuper des emplois dans des secteurs en pénurie de main d’œuvre. Allait-on connaître une ruée vers la Belgique dès ce mois de janvier ?

CARACTERISTIQUE

Le journaliste Géry Brusselmans a mené l’enquête, en Belgique et dans ces pays. Sa conclusion est limpide : « l’invasion roumaine et bulgare n’aura pas lieu ! ». A lire son reportage on apprend que les travailleurs n’ont pas attendu cette date libératrice pour venir travailler en Belgique. En contournant la limitation aux secteurs en pénurie et en travaillant comme indépendants détachés en Belgique. Et parfois en se faisant escroquer au passage. Dès lors, les velléités de départ ne sont pas si importantes dans ces deux pays, malgré les très faibles rémunérations du travail en Roumanie et en Bulgarie.

REVUE DE PRESSE

Le Soir Magazine, du 29 janvier 2014 au 4 février 2014