Fiche projet

L’ivoire de Boko Haram

Imprimer cette page

LE PROJET

MelanieWengerCamerounLe trafic de l’ivoire est pratiqué depuis des décennies. Malgré les nombreux contrôles aux frontières et dans les parcs, il continue à rapporter gros. Et à se pratiquer régulièrement. Cependant, on parle peu de ce trafic au Cameroun. Et portant, il subsiste un braconnage et un transit d’ivoire dans cette partie centrale de l’Afrique. Mais qui en profite ? Qui tire les ficelles de ce trafic ?

CARACTERISTIQUE

Les journalistes Aurélie Moreau et Mélanie Wenger ont enquêté sur ces questions. D’abord en Belgique pour estimer le rôle joué par notre pays dans le transit de l’ivoire en Europe. Ensuite au Cameroun. La secte terroriste Boko Haram est-elle derrière ce trafic ? En tire-t-elle les ficelles ? Empoche-t-elle les profits ? Les deux journalistes se sont aventurées sur les chemins périlleux d’une difficile enquête. (Photo Mélanie Wenger/Cosmos)

REVUE DE PRESSE

La Libre Belgique, samedi 5 et dimanche 6 mars 2016, lundi 7 mars 2016, mardi 8 mars 2016, mercredi 9 mars 2016