Pour qui ? Pour quoi ?

Illustration : Palix

Quatre appels à projets par an

Les appels à projets du Fonds pour le journalisme ont lieu quatre fois par an.Les dossiers de demande de bourses peuvent être transmis au secrétariat du Fonds au plus tard :

→ le 15 décembre
le 15 mars
le 15 juin
le 15 septembre

POUR QUI ?

L’aide du Fonds pour le journalisme est accessible :

→  aux journalistes professionnels ou “de profession”, indépendants ou salariés.

aux journalistes stagiaires

Il faut être accepté par la Commission d’agréation belge (quelle que soit la nationalité) pour les professionnels, ou par l’AJP pour les stagiaires. Les journalistes “de profession” sont les journalistes de la presse périodique spécialisée qui sont agréés (avec carte de presse).

aux projets collectifs, avec journaliste Un collectif diversifié peut se constituer autour d’un(e) journaliste qui rentrerait le projet pour le groupe.

POUR QUOI ?

Sont éligibles à une aide du Fonds, les projets d’enquête, de reportage ou d’investigation journalistique dont le demandeur ou la demandeuse peut démontrer de manière crédible que sans l’aide du Fonds il, ou elle, ne pourrait les réaliser, en raison de l’investissement en temps et en moyens humains ou matériels nécessaires. Le Fonds n’est donc pas un producteur ou un coproducteur de projets mais constitue une aide au journalisme d’investigation, d’enquête ou de reportage approfondi.

– tous sujets

Aucun champ de l’investigation journalistique n’est a priori exclu. Les projets peuvent porter sur les matières sociales, économiques, politiques, judiciaires, internationales, culturelles, scientifiques, sportives, etc. Et doivent intéresser le public de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

– tous médias

Aucun média d’information n’est a priori exclu. Les projets soumis au Fonds pour le journalisme peuvent être destinés aux agences de presse, à la presse photographique, à la presse écrite quotidienne et magazine, à la radio, à la télévision ou aux médias d’information électroniques de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

L’ ACCORD DE PUBLICATION OU DE DIFFUSION

Pour les journalistes professionnels ou “de profession”, l’aide du Fonds est conditionnée à un accord de principe écrit de publication ou de diffusion de la part d’un média d’information. Pour les journalistes stagiaires, cet accord n’est pas obligatoire mais constituera un avantage si le demandeur ou la demandeuse peut justifier de démarches entreprises en ce sens.

 modèle d’accord de principe :

Télécharger le modèle de convention de diffusion/publication au format .pdf