Fiche projet

Objectif Kadhafi

Imprimer cette page

MW_VICTIMES_OTAN_REPORT-17

PROJET COLLECTIF

Deux ans après le soulèvement populaire qui enflamma l’est libyen, il était temps de dresser un premier bilan. Quels furent les moyens utilisés pour renverser le régime? Quels furent les pays étrangers qui tentèrent de déstabiliser la Libye? De quelle manière? Sur quelles personnalités libyennes ces pays se sont-ils appuyés? Aujourd’hui, parmi ces personnalités, certaines d’entre elles se sont-elles appropriées le pouvoir politique?

De nombreuses enquêtes menées à l’étranger – en France par exemple – ont également révélé d’obscurs financements de campagne, un accord sur le nucléaire civil, la vente d’un logiciel d’interception de communication Internet, etc. Mais qu’en est-il de la Belgique, dont la capitale est l’un des piliers de la politique européenne ? En 2004, Bruxelles fut en effet la première ville occidentale à recevoir Mouammar Kadhafi depuis 1989.

Libya hora / Libya free

CARACTERISTIQUE

D’autres pistes de réflexion méritaient d’être suivies. De nombreux doutes persistent sur la libéralisation du secteur du gaz et du pétrole libyen. Aujourd’hui, peut-on affirmer, d’une manière ou d’une autre, que les compagnies pétrolières internationales se sont appropriées les ressources tant convoitées du pays?

Enfin, il paraissait essentiel de rendre à nouveau visite à ceux qui essuyèrent les affres de la guerre : les victimes de l’Otan et les Tawargis. Leur situation se sont-elles améliorées?

Cette enquête menée sur le terrain, en Libye et en Europe, se déclinera en textes et en images sous différents supports. (Photos: Mélanie Wenger)

REVUE DE PRESSE

La Libre Belgique :
Lundi 15 avril 2013, “La Belgique de Kadhafi”, “Des munitions belges…”
Mardi 16 avril 2013, “Le silence des martyrs”, pages photos
Mercredi 17 avril 2013, “Le dessous des cartes libyennes”
Jeudi 18 avril 2013, “A la conquête de l’or noir”
Vendredi 19 avril 2013, “La justice des milices misraties”, “Les Tawargis”

Web : objectif-kadahfi.be